Blog

Rencontre avec le réseau Les crèches de Tilio au salon Petit 1 à Strasbourg

Le 6 novembre 2018 à Strasbourg se déroulera le Salon Petit 1, rencontre institutionnelle & professionnelle de la petite enfance.

Lors de cette rencontre, le livret de la petite enfance sera présent pour donner une interview de son partenaire : le réseau Les crèches de Tilio.  En effet, lors de cette nouvelle édition,  les éducatrices du réseau Les crèches de Tilio animeront un atelier sur le thème de la qualité d'accueil en micro-crèche. Comment garantir un haut niveau de services aux famille? Comment assurer une qualité d'accueil qui réponde aux besoins de chaque enfant? Quels sont les apports possibles de la microc-crèche?

Si vous vous questionnez ou souhaitez apporter votre point de vue, n'hésitez pas à venir lors de cet évènement le 6 novembre 2018 de 14h30 à 15h30 pour échanger avec les éducatrices du réseau : 

Anne DE MAXIMY, éducatrice de jeunes enfants et gérante des micro-crèches :

LE PETIT BOIS CAROTTE, STRASBOURG
LES PETITS PUTTINI, REICHSTETT
LES PETITS BARR’BOUILLEURS, BARR

Audrey SCHOETTEL éducatrice de jeunes enfants et gérante des micro-crèches :

LA POMME D’API, STRASBOURG
O’COMME TROIS POMMES, STRASBOURG

Catherine FRANCK, éducatrice de jeunes enfants et gérante des micro-crèches :

BABY BULLES, HOLTZHEIM
COCCIBULLES, WOLFISHEIM
MILLE ET UNE BULLES, ECKBOLSHEIM

Céline ZANDONA, éducatrice de jeunes enfants et gérante de la micro-crèche :

L’ARBRE A VOILES, STRASBOURG

Julie RINGEISEN, auxiliaire de puériculture et gérante de la micro-crèche :

LES BOUTS EN TRAIN, ERSTEIN

 

Après cet évènement, nous vous donnerons sur notre blog, les échanges entre les éducatrices du réseau et les professionnels de de la petite enfance.

A très bientôt

 

 

La coéducation en crèche c’est quoi ?

PORTE MANTEAU 4

Si l’on parle toujours de l’adaptation de l’enfant au sein d’une crèche, on oublie souvent qu’il s’agit aussi d’une période d’adaptation pour les parents. En effet, les parents ont besoin d’être mis dans un climat de confiance afin de pouvoir laisser leur enfant dans une structure en dehors de leur environnement familial.

L’arrivée d’un enfant en crèche nécessite tout particulièrement une entente entre les parents et le professionnel de la petite enfance car c’est ce dernier qui va prendre le relais en tant que figure d’attachement et de sécurité pour l’enfant en l’absence de ses parents.

Communiquer

Le premier relais important entre parents/professionnels est la communication. Il est nécessaire qu’une bonne communication continue se déroule entre eux. Un parent impliqué et valorisé par le professionnel sera à même d’échanger et de se confier auprès de celui-ci.

L’échange de savoirs

Dans un second temps, le travail entre professionnels et parents s’inscrit dans une démarche participative. C’est-à-dire que les parents vont communiquer des informations importantes sur leur enfant. De même qu’au retour quotidien des parents à la crèche, le professionnel raconte aux parents le déroulement de la journée de leur enfant.

Être dans une position active

Cet échange permet aux parents de ne pas rester dans une position « passive » durant leur absence. Cette participation égale entraîne une coéducation active. Ce partage de l’éducation favorise l’intégration et le bon développement de l’enfant.

Valoriser le dialogue autour de l’éducation de l’enfant entre les parents et les professionnels permet de répondre aux besoins de l'enfant.

 

Les enfants sont des êtres plus vulnérables que les adultes.Tous les enfants ont des droits

Ainsi en 1989 la Convention relative aux droits de l’Enfant  voit le jour et est adoptée à l’unanimité par l’ONU. Ce texte international vise à protéger les moins de 18 ans qui eux aussi, sont porteurs de droits sociaux, civils et économiques, culturels et politiques.

Cette convention comporte :

54 articles

Le droit d’avoir un nom, une nationalité, une identité
Le droit d’être soigné, protégé des maladies, d’avoir une alimentation suffisante et équilibrée
Le droit d’aller à l’école
Le droit d’être protégé de la violence, de la maltraitance et de toute forme d’abus et d’exploitation
Le droit d’être protégé contre toutes formes de discrimination
Le droit de ne pas faire la guerre, ni la subir
Le droit d’avoir un refuge, d’être secouru, et d’avoir des conditions de vie décentes
Le droit de jouer et d’avoir des loisirs
Le droit à la liberté d’information, d’expression et de participation
Le droit d’avoir une famille, d’être entouré et aimé

4 principes fondamentaux

La non-discrimination
L’intérêt supérieur de l’enfant
Le droit de vivre, survivre, se développer
Le respect des opinions de l’enfant

3 protocoles facultatifs :
Protection des enfants contre le recrutement dans les conflits armés.
Protection contre la vente d’enfants (à des fins de travail forcé, adoption illégale, don d’organes…),protection contre la prostitution ainsi que la pornographie mettant en scène des enfants.
Protection permettant à un enfant de déposer une plainte pour violation de ses droits, directement auprès du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, lorsque tous les recours ont été épuisés au niveau national.

Lire la convention

Contact

Télécharger le Livret de la petite enfance

                         LIVRET image

Découvrez notre partenaire

                         

                Logo complet    f